Double boot: comptabilité sur Dolibarr au lieu de Ciel

Par défaut

Ciel j’ai eu des cours officiels, j’ai appris à l’utiliser, j’ai essayé d’installer, j’ai vu que c’était un truc paumé qu’ils avaient pas upgradé depuis Windows XP (Septembre 2014) et que même la page du téléchargement gratuit c’est pas facile à trouver. Oxygène gratuit, j’ai vu qu’ils ont dit hahaha à Ubuntu alors je leur dit hahaha.

Dolibarr, à la base un programme de comptabilité pour Linux, peut-être pour Ubuntu, hors-dépôt mais entièrement gratos et bien plus complet que Ciel facture et devis + gestion commerciale + un peu ressources humaines. Il est dans Sourceforge quoi !

Alors faut pas dire qu’il y en a pas ! Seulement il y en a pas des freewares open source qui ont payé pour apparaître dans les premières pages de Google. Merci à ceux qui me l’ont conseillé.

Architecture .deb (Ubuntu, Debian), .rpm (Fedora, Mandriva), Mac OS X (avec Mamp incorporé), .exe (avec Wamp incorporé).

Pour du 10% d’usage sur Linux il y a du 100%.

Je suis une néophyte. On me l’avait conseillé il y a quelques mois. Là je l’essaye version Windows. Je suis linguiste de formation, m’étant lancé dans le home made artisanat, alors mon truc n’est pas là compta. Donc vous faites votre chemin sans moi. Le mien c’est que des suggestions.

===

Dolibarr sert à la comptabilité, gestion, facturation d’entreprise et d’auto-entreprise. C’est un logiciel gratuit freeware sous Linux (Ubuntu, Debian :D) et il y a un portage chez windows appelé Doliwamp. Pas besoin d’installer EasyPhp ni Phpmyadmin, il le fait à l’intérieur de lui-même. C’est tout-en-un tout compris. Pas d’abonnement et 51 modules indispensables inclus dont la gestion des catégories de produits et la possibilité d’interface avec une boutique OSCommerce. Il fait aussi les salaires et les adhésions, mais cela ne m’intéresse pas. Plus de modules sur http://www.dolistore.com.

Découvrons-le ensemble sous Windows 8.1 (c’est pareil sous Ubuntu Linux).

Pour commencer il faut personnaliser Dolibarr.

Les données du menu Configuration -> Société/institution
Les informations de configuration obligatoire doivent être renseignées (link)
–> Saisissez toutes les informations de votre entreprise (on peut mettre le logo après)
–> Je suis le gestionnaire, ma forme juridique est: Régime auto-entrepreneur, je rentre mon: siren, siret, et pour moi code APE et RM, plus mon numéro de TVA (un auto-entrepreneur peut le demander gratuitement)
–> Votre année fiscale commence en janvier sauf si vous l’avez changé (restauration, etc.)
–> L’option non assujetti à la TVA est proposé pour les auto-entrepreneurs, moi !!! (J’écoute Walking on the Moon)

Les données du menu Configuration -> Modules
Les informations de configuration obligatoire doivent être renseignées (link)
–> On va activer les suivants:
* Tiers: Gestion des tiers (sociétés, particuliers) et contacts
* Expéditions: Gestion des expéditions et réceptions clients
* Gestion électronique de documents
* Factures et avoirs
* Banques et caisses [faut le mettre pour la facturation]
* Fournisseurs: Gestion des fournisseurs et des achats (commandes et factures)
* Produits: Gestion des produits
* Catégories: Gestion des catégories (produits, fournisseurs, clients et adhérents)

Je vais surtout utiliser Factures et avoirs.
Donc je vais le voir en premier. Toujours dans le même menu, je clique sur l’icône à côté (en forme d’outils).

Il faut personnaliser un par un ses choix de modules, alors s’il y en a trop, autant les désactiver tant qu’on n’en a pas usage.

Par terre et crabe, le modèle de facture PDF est super !!! Vous pouvez aussi créer votre modèle en .odt (Libre Office).

Toutes les factures ont la forme: FA facture yy année mm mois -nnnn numéro

Mention complémentaire sur les factures (sans retour charriot):
TVA non applicable, art. 293B du CGI, dispensé d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Possibilité de rajouter des attributs supplémentaires sur les factures. Des cases à remplir.

Il faut activer le module comptes bancaires pour avoir le mode de paiement suggéré par défaut.

====

Suite de ma découverte :

Les fichiers .ODT de Dolibarr

C:\dolibarr\dolibarr_documents\doctemplates\thirdparties

C:\dolibarr\dolibarr_documents\doctemplates\invoices

etc.

Tiers > Liste Clients > Nouveau client

Pour l’instant je ne sais pas encore mettre les prix dans les factures. Je ne suis que arrivée à créer une facture à partir du client et je ne sais pas où elles sont non plus. Je verrai lundi. J’espère qu’ils expliquent comment on met les prix ?

Au passage j’ai rajouté plein d’autres fonctionnalité, sait-on jamais?

Youtube à voir:

======================================

========================================

======================================

* Les frais de port / Dolibarr shippment

Je ne sais pas trop ce que je vous montre mais bon, les frais de port c’est une ligne produit. Même sur Ciel, ils n’avaient pas pensé ! Et à l’achat c’est trop cher: 70euros !!! HA HA HA.

Configuration > Dictionnaires > Délai de livraison

Ex:        AV_2J          2 jours

Ex:        AV_3J         3 jours

Ex:        AV_4J          4 jours

Quand on regarde dans:

Configuration > Dictionnaires > Conditions de règlement

rajouter: DIRECT  A l’achat  A l’achat

rajouter: ONLINE A commande en-ligne Lors de la commande en-ligne

rajouter: MAINS En mains propres En mains propres

rajouter: AVANCE A l’avance Règlement 100% à l’avance

rajouter: APRES Après animation Après l’animation

rajouter: AVANT Avant animation Avant l’animation

rajouter: CREAAP Après création Après la création

rajouter: CREAAV Avant création Avant la création

désactiver: PT_ORDER qui veut dire lorsque l’on fait la commande, mais pour moi c’est pas clair. Avant je confondais tout, là j’ai moins confondu.

Configuration > Dictionnaires > Modes de paiements

PM Porte-monnaie 2

PP Paypal 1

(le libellé, on ne voit que le début)

On comprend déjà qu’on n’a pas compris les termes qu’ils utilisent car on ne parle pas comme ça!!!

Faut les personnaliser de manière compréhensible !

Configuration > Dictionnaires > Méthodes de commande

OrderByALMa A Little Market

OrderByALMe A Little Mercerie

OrderByTalk En personne

Configuration > Dictionnaires > Titres de civilité

C Cher cliente ou cher client,

D Dear client,https://wordpress.com/post/43092419/558

M Monsieur

MEN Mister (sinon il traduit automatiquement Mister par Monsieur)

MRS Madam

U Madame ou Monsieur

UE Madam or Mister

(Quand on ne sait pas si homme ou femme, et on enlève Mademoiselle car ça ne s’utilise plus. Et il faut corriger le MR qui en français est M.)

* Les frais de port / Dolibarr shippment (suite)

Je ne sais pas si ça marchera pour les frais de port. Apparemment il faut aller dans la rubrique Commercial et pas dans la rubrique Factures clients.

Commercial > Commandes clients > Nouvelle commande (en bas) > Facturer commande > sélection + Facturer > mettre la bonne date + Créer brouillon > Générer > Créer facture ou avoir + mettre la bonne date > Remettre l’article et rajouter la ligne produit Frais de port > Générer > Convertir en prédéfini > Titre: Facture > Valider (quand on valide, on ne peut plus supprimer) > Émettre un règlement > Payer (tout mettre) + Valider > Aha! dans Dolibarr il y a l’option Réouvrir qu’il n’y a pas dans Ciel! Donc dans Dolibarr contrairement à Ciel on peut corriger ses factures 🙂

Soit on rajoute les frais de ports dans Produits soit on rajoute une nouvelle ligne libre de type  » produit « .

Donc on pourrait tout aussi bien le faire dans la rubrique Factures clients ou à partir du nom du client:

Compta / Trésor > Facture clients > Nouvelle facture (en haut) > additionner les produits + le produit Frais de port + Générer > Convertir en prédéfini (vérifier qu’il y a la bonne date) > Titre: Facture > Valider (quand on valide, on ne peut plus supprimer) > Émettre un règlement > Payer (tout mettre) + Valider > Aha! dans Dolibarr il y a l’option Réouvrir qu’il n’y a pas dans Ciel! Donc dans Dolibarr contrairement à Ciel on peut corriger ses factures 🙂

Et en résumé les frais de port c’est: rajout dans produits ou rajout de produit.

Je ne sais pas c’est quoi Convertir en prédéfini ? Car ça reste ! Mais on peut les supprimer sans supprimer ses vraies factures, ça doit être des templates / modèles.

Tout dans Dolibarr est effaçable même si pas de manière évidente (option Réouvrir), donc contrairemnt à Ciel, on peut tout corriger si l’on se trompe même après avoir tout validé.

Publicités

À propos de waterreedshimmer

Le langage c’est ce qui permet au monde micro-organique intérieur de se parler dans le monde protéique, ce qui permet au monde micro-organique d’interagir avec le monde extérieur, que ce soit une question de différence de potentiel et de type de récepteur chimique activé dans le monde sensori-moteur des cellules nerveuses où on a deux étapes l’attention et l’action, ou une question de variation de concentration dans le monde protéines et de la coordination mécanique du mouvement des cellules ciliées où on a deux étapes la mesure et l’action. Et finalement c’est le caractère unique de l’énonciation produite par tout être vivant dont la signification du message s’actualise avec la situation d’énonciation et dont les éléments constitutifs sont décomposables en syllabes et dont certaines associations syllabiques ont une similarité de forme, de fonction, et de sens, ce qui fait que ces composants sont interprétés comme étant le même composant répété. Mais la répétition, contrairement à la volonté de la grammaire générative de forcer la pensée humaine à croire que l’interprétation de la nature du langage est au service de la construction des mécas, ne prouve pas qu’un robot parle, au contraire il y a plus de chance qu’un cristal puisse un jour atteindre une compétence linguistique qu’un logiciel informatique, parce que la chimie agence naturellement les minéraux, il y a une tension, une tendance, une chute temporelle, alors que le langage informatique est l’esclave de notre pensée, ne possède pas le mouvement éternel des objets que le temps altère par la croissance ou l’usure. Le langage n’est pas le produit d’une abstraction comme c’est le cas du langage informatique, le langage est d’abord une production sonore, moléculaire, imagée, ou visuelle. Donc il peut être recueilli, enregistré, quantifié, mesuré, filmé. On peut l’observer et le comparer à d’autres production similaires, le recouper avec d’autres données de l’énonciation pour y déduire un changement, un état, une signification. L’abstraction vient de l’interlocuteur. Celui qui pense et qui parle n’est pas une machine puisque dans son organisme aucune abstraction n’a lieu, juste des milliers de forces en mouvement. La médecine restreint le langage à la matière grise. Mais le langage n’est pas que issu de l’activité électrique de milliards de cellules nerveuses car chaque cellule de notre corps est capable d’avoir son mot à dire à celles à côté. Donc il y a aussi des reliques d’activité mécanique, propres au monde vivant qui ne sont pas encore mesurées. Tout dans notre corps parle, émet un bruit, est doué d’une forme de conscience y compris nos os. La nature aussi parle, les plantes, les fleurs, les abeilles, les champignons, et les arbres. Les bases azotées inorganiques venues de la glace intersidérale peuvent former des virus et changer la logique du vivant en modifiant l’intuition écrite dans le génome cellulaire. De même la nourriture transgénique, et les ondes sonores, magnétiques et solaires peuvent casser ou altérer les protocoles mis en route par nos cellules. On ne sait pas si sous la croûte terrestre, sous les failles, les volcans et les abysses, il n’y aurait pas une résonance, une communication, entre la planète et la faune, la flore, et les minéraux. Mais on sait que les planètes font une symphonie dans le vide, parlent avec l’univers de leur état de santé, de leurs composants physiques et atmosphériques, de leur vitesse de rotation. Donc partout il y a une parole qui provoque une action organique ou inorganique dans un sous-système, mais on n’entend rien au niveau macrosystémique parce qu’on ne comprend pas le langage des autres systèmes ni des sous-systèmes donc on n’entend que le silence, et l’organisme ou l’objet peut tenir compte de son langage intérieur pour mettre en mouvement, grâce à une symphonie interne qui fait écho à plein de sentiments sur le passé et l’avenir, son corps, qui lui émet une parole qui ne ressemble en rien à celle silencieuse de son soi intérieur, qui peut être observée par un interlocuteur sous une nouvelle forme préhensible, sonore ou visuelle ou moléculaire, mais qui peut aussi ne pas résonner en dehors du corps et demeurer à l’état de pensée secrète, d’onde mnésique discrète, de procédé interne, et dont l’acte représente l’accomplissement d’une lecture volontaire de la pensée qu’on a choisi de partager avec son soi ou avec autrui. Et cet acte s’accomplit comme unique à chaque seconde puisque l’espace énonciatif s’actualise avec l’espace-temps et avec la mise en scène et ses participants. C’est tout le contraire d’un langage informatique qui s’exécute sans regarder ce qui se passe autour de lui, sans créer son histoire au fur et à mesure, sans être celui qui cherche les mots pour raconter une histoire en tenant compte du savoir de son interlocuteur et du scénario d’énonciation, sans même la capacité d’une bactérie ou d’un gène pour qui le langage est le moteur de ses actions et le responsable de ses faits passé, et pour qui le langage n’est pas le livre refermable de ses pensées en attente d’une tête de lecture qui séparerait les actions de son corps de sa pensée. Le langage est une action dans le monde pour les êtres vivants et les objets inorganiques mais pas pour le monde de la silice, des ordinateurs et des logiciels. C’est pour cela que le langage permet l’expression de la volonté, mais il permet beaucoup plus, il permet tous les échanges que la nature a inventé, tous les dialogues inaudibles de chaque écosystème, tous les liens de cause à effet entre chaque monde, tout ce qui fait que la planète continue son mouvement perpétuel. L’homme a acquis la station debout pour avoir de la place mnésique et pouvoir inventer l’écriture et la conscience, certains oiseaux ont acquis la station debout pour pouvoir inventer le vol dans les airs, d’autres pour pouvoir courir plus vite. Mais le langage a toujours été là avec cette force intérieure qui lui permet d’évoluer et de devenir la richesse de tout échange entre un organisme et son monde ou entre le monde et lui-même, ce sur plusieurs niveaux de zoom, du microscopique au bruissement planétaire. Françoise Del Socorro, 23 Décembre 2016

Les commentaires sont fermés.