First Mojo theme config – for mum jan 2015

Par défaut

I did that in free course with CMA:

https://support.google.com/analytics/answer/1042508

Configurer une propriété

Une propriété représente l’endroit où vous envoyez les données et configurez les vues des rapports.

Seuls les utilisateurs qui disposent d’une autorisation de modification peuvent ajouter une propriété à un compte Google Analytics.

En savoir plus sur les propriétés

Pour configurer une propriété, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à votre compte Google Analytics[/0}. Cliquez sur Admin dans la barre de menu situé en haut de la page.
  2. Dans la liste déroulante de la colonne Compte , sélectionnez le compte auquel vous souhaitez ajouter la propriété.
    Si vous disposez d’un grand nombre de comptes, utilisez le champ de recherche pour vous aider à trouver le compte concerné.
  3. Dans la liste déroulante de la colonne Propriété , cliquez sur Créer une propriété .
  4. Sélectionnez Site Web ou Application pour mobile .
  5. Indiquez le nom du site Web ou de l’ application .
    Si vous prévoyez d’effectuer le suivi de plusieurs applications dans votre compte, choisissez un nom très précis et descriptif, incluant l’édition ou le numéro de version. Vous pourrez ainsi organiser vos applications plus facilement.
  6. (Web uniquement) Saisissez l’ URL du site Web .
    Vous ne pouvez pas créer de propriété si le format de l’URL n’est pas correct.

  7. Sélectionnez une catégorie sectorielle .
  8. Sélectionnez le fuseau horaire des rapports .
    Il servira de repère temporel pour vos rapports, quelle que soit l’origine de vos données.

  9. Cliquez sur Obtenir un ID de suivi .
    Votre propriété est créée lorsque vous cliquez sur ce bouton, mais vous devez configurer le code de suivi pour collecter les données .

Vous me croirez pas, mais l’interface Google Analytics de mon thème a mystérieusement disparu ? Problème de compatibilité ? Ou peut-être était-ce l’hébergeur puisqu’il propose cela en payant (même si j’ai acheté 1) ? J’ai installé un plugin gratuit qui fait la même chose.

Finalement je l’ai retrouvé, c’est sûrement le thème qui a changé sa présentation côté administrateur, car c’est vraiment dans un endroit où on ne s’y attend pas. Donc le plugin, je supprime.

=================

WPML (je l’ai acheté parce que je suis une linguiste, et comme je n’ai pas de travail dans le domaine, au moins que j’ai pour moi-même le meilleur du marché surtout que les profs c’est tout pour eux et rien pour les élèves, et là je possède la traduction automatique à vie hahaha)

installer/activer (pcq je désactive tout ce que je ne connais pas) string translation / traduction de chaînes permet de télécharger tous les .mo en-ligne absents du thème s’il y en a (je ne sais pas si changer la langue de WordPress lui forcera à en trouver d’autres, mais on peut essayer).
-> ça: WPML téléchargera automatiquement les traductions pour WordPress

Et ne pas mettre le surligneur, qui permet de montrer où a été traduit quoi car ça occupe de l’espace:  » Rechercher où la chaîne apparaît sur le site « . A ne mettre on que lorsqu’on veut savoir précisément ce qu’on traduit.

Le thème doit être traduit par soi-même quand il ne vient pas traduit. Donc on sélectionne les langues qu’on connaît et puis on traduit.

====================================
Désactiver l’Éditeur d’Extension et de Thème

Occasionnellement, vous pouvez désactiver l’éditeur d’extension ou de thème pour empêcher les utilisateurs trop zélés d’être en mesure de modifier les fichiers sensibles et provoquer un crash du site. La désactivation de celles-ci fournit également une couche de sécurité supplémentaire si un pirate parvenait à accéder à un compte utilisateur privilégié.

/*I added*/
define(‘DISALLOW_FILE_EDIT’,true);

Rem: N’étant pas informaticien, on n’a pas à toucher ce truc, c’est pas les pirates que je crains, c’est la bêtise. Edité avec Filezilla, il ne faut pas sortir de la zone de login FTP. Parce qu’après c’est délirant.

-> Il n’a pas altéré le code source car je ne dispose pas de ce droit. GRRRRRRR

De toutes les manières, maintenant que je veux allow tout, je ne peux pas!

====================================================

installés pour l’instant:
WPML Media
Désactiver | Modifier | Registered
Add multilingual support for Media files
Version 2.1.8 | Par OnTheGoSystems | Aller sur le site de l’extension

WPML Multilingual CMS
Désactiver | Modifier | Configurer | Registered
WPML Multilingual CMS. Documentation.
Version 3.1.8.4 | Par OnTheGoSystems | Afficher les détails

WPML String Translation
Désactiver | Modifier | Configurer | Registered
Adds theme and plugins localization capabilities to WPML. Documentation.
Version 2.0.14 | Par OnTheGoSystems | Aller sur le site de l’extension

Sélectionner WPML Translation Analytics WPML Translation Analytics
Désactiver | Modifier | Registered
Shows the status of translation projects and displays warnings when
Version 1.0.6 | Par OnTheGoSystems | Aller sur le site de l’extension

WPML Sticky Links
Désactiver | Modifier | Configurer | Registered
Prevents internal links from ever breaking. Documentation.
Version 1.3.7 | Par OnTheGoSystems | Aller sur le site de l’extension

Il faut se loguer pour voir: http://wpml.org/documentation/wpml-core-and-add-on-plugins/

===================================================

Plugin très bien car pas moyen d’afficher l’HTML de WordPress (l’onglet TEXT ne marche pas). Et pas moyen non plus d’installer un éditeur de texte: tous font des bugs.

https://wordpress.org/plugins/visual-editor-custom-buttons/

Looking for a fast and easy way to add custom buttons to the WordPress Visual Editor? Visual Editor Custom Buttons is the answer. With this plugin, you can easily add your own custom buttons in the Visual Editor, as well as the HTML Editor. You can then add HTML code to the button, either as a wrap (before, after) or as a single block. On top of that you can, from within the plugin, set the CSS so you can view the effect of the button directly in the Visual Editor.

Il existe un payant d’un autre auteur mais plus ancien, celui-ci est gratos 😉

=====================================================

Les polices de caractère au niveau des titres:

Big problem, my hosting do not give permissions to upload. And I can’t change permissions from FileZilla. Gonna try SSH to change perm ? I don’t want to pay 10euros to do this!

Synaptic -> taskel (sélectionner les paquets par tâche) -> install (the best) openssh-server

ssh -V
OpenSSH_6.6.1p1 Ubuntu-8, OpenSSL 1.0.1f 6 Jan 2014

sudo service ssh start

D’après la Doc et d’après l’Hébergeur, il faut faire avec ses coordonées FTP:

ssh <nom_utilisateur>@<ipaddress> -p <num_port>

On peut aussi se connecter avec Git Hub mais là on essaye SSH. ipadresse là on met les numéros du nom de domaine DNS.

Ne marche pas et il n’y a pas de manière de Enable your admin (root and sudo) access permission, donc faudra contacter le site.

Je peux aussi essayer d’acheter 10$ de http://dnesscarkey.com/font-convertor/api/ et c’est ce que je vais essayer: Use Any Font.

J’ai demandé à Any Font comment fonctionne leur licence pour 2 sites web car aucune explication…

=================

Alors j’ai pas attendu, j’ai acheté la formule la – chère car je ne peux pas +

=================

Use Any Font plugin: http://dnesscarkey.com/font-convertor/api/
For me code to assign is:
#logo a span

How to find it ? With console > Inspecteur.

My hosting is not a+w so I can only correct with FTP. Theme is @ /html/wp-content/themes/nom-du-theme

Then go to console > Editeur de Styles > styles.css (but as I said, I’m u+w not a+w)

Original:
 »
Title Page
============================================================================= */
header#titlehead h1#pagetitle, #tophead h1#pagetitle{margin:0 0 16px;padding:0;position:relative;letter-spacing:1px;text-transform:uppercase;font-size:150%}
header#titlehead h1#pagetitle span, #tophead h1#pagetitle span{padding:0 0 5px;display:inline-block;position:relative;bottom:-1px}
 »

So in section:
Title Page
============================================================================= */
delete: text-transform:uppercase;
put: font-size:200%

Then FTP to /html/wp-content/themes/nom-du-theme/styles.css

What is console ? There are for all: Firefox, Chrome, Internet Explorer, Safari, etc…
Here in Firefox: https://developer.mozilla.org/fr/docs/Outils/Style_Editor

===========================================

Conseil express: sur mon site il faut fermer Firefox, supprimer l’historique + cookies, puis revenir sur mon site web pour voir les changements ~_^

Close then open to see website changes.
===========================================

Publicités

À propos de waterreedshimmer

Le langage c’est ce qui permet au monde micro-organique intérieur de se parler dans le monde protéique, ce qui permet au monde micro-organique d’interagir avec le monde extérieur, que ce soit une question de différence de potentiel et de type de récepteur chimique activé dans le monde sensori-moteur des cellules nerveuses où on a deux étapes l’attention et l’action, ou une question de variation de concentration dans le monde protéines et de la coordination mécanique du mouvement des cellules ciliées où on a deux étapes la mesure et l’action. Et finalement c’est le caractère unique de l’énonciation produite par tout être vivant dont la signification du message s’actualise avec la situation d’énonciation et dont les éléments constitutifs sont décomposables en syllabes et dont certaines associations syllabiques ont une similarité de forme, de fonction, et de sens, ce qui fait que ces composants sont interprétés comme étant le même composant répété. Mais la répétition, contrairement à la volonté de la grammaire générative de forcer la pensée humaine à croire que l’interprétation de la nature du langage est au service de la construction des mécas, ne prouve pas qu’un robot parle, au contraire il y a plus de chance qu’un cristal puisse un jour atteindre une compétence linguistique qu’un logiciel informatique, parce que la chimie agence naturellement les minéraux, il y a une tension, une tendance, une chute temporelle, alors que le langage informatique est l’esclave de notre pensée, ne possède pas le mouvement éternel des objets que le temps altère par la croissance ou l’usure. Le langage n’est pas le produit d’une abstraction comme c’est le cas du langage informatique, le langage est d’abord une production sonore, moléculaire, imagée, ou visuelle. Donc il peut être recueilli, enregistré, quantifié, mesuré, filmé. On peut l’observer et le comparer à d’autres production similaires, le recouper avec d’autres données de l’énonciation pour y déduire un changement, un état, une signification. L’abstraction vient de l’interlocuteur. Celui qui pense et qui parle n’est pas une machine puisque dans son organisme aucune abstraction n’a lieu, juste des milliers de forces en mouvement. La médecine restreint le langage à la matière grise. Mais le langage n’est pas que issu de l’activité électrique de milliards de cellules nerveuses car chaque cellule de notre corps est capable d’avoir son mot à dire à celles à côté. Donc il y a aussi des reliques d’activité mécanique, propres au monde vivant qui ne sont pas encore mesurées. Tout dans notre corps parle, émet un bruit, est doué d’une forme de conscience y compris nos os. La nature aussi parle, les plantes, les fleurs, les abeilles, les champignons, et les arbres. Les bases azotées inorganiques venues de la glace intersidérale peuvent former des virus et changer la logique du vivant en modifiant l’intuition écrite dans le génome cellulaire. De même la nourriture transgénique, et les ondes sonores, magnétiques et solaires peuvent casser ou altérer les protocoles mis en route par nos cellules. On ne sait pas si sous la croûte terrestre, sous les failles, les volcans et les abysses, il n’y aurait pas une résonance, une communication, entre la planète et la faune, la flore, et les minéraux. Mais on sait que les planètes font une symphonie dans le vide, parlent avec l’univers de leur état de santé, de leurs composants physiques et atmosphériques, de leur vitesse de rotation. Donc partout il y a une parole qui provoque une action organique ou inorganique dans un sous-système, mais on n’entend rien au niveau macrosystémique parce qu’on ne comprend pas le langage des autres systèmes ni des sous-systèmes donc on n’entend que le silence, et l’organisme ou l’objet peut tenir compte de son langage intérieur pour mettre en mouvement, grâce à une symphonie interne qui fait écho à plein de sentiments sur le passé et l’avenir, son corps, qui lui émet une parole qui ne ressemble en rien à celle silencieuse de son soi intérieur, qui peut être observée par un interlocuteur sous une nouvelle forme préhensible, sonore ou visuelle ou moléculaire, mais qui peut aussi ne pas résonner en dehors du corps et demeurer à l’état de pensée secrète, d’onde mnésique discrète, de procédé interne, et dont l’acte représente l’accomplissement d’une lecture volontaire de la pensée qu’on a choisi de partager avec son soi ou avec autrui. Et cet acte s’accomplit comme unique à chaque seconde puisque l’espace énonciatif s’actualise avec l’espace-temps et avec la mise en scène et ses participants. C’est tout le contraire d’un langage informatique qui s’exécute sans regarder ce qui se passe autour de lui, sans créer son histoire au fur et à mesure, sans être celui qui cherche les mots pour raconter une histoire en tenant compte du savoir de son interlocuteur et du scénario d’énonciation, sans même la capacité d’une bactérie ou d’un gène pour qui le langage est le moteur de ses actions et le responsable de ses faits passé, et pour qui le langage n’est pas le livre refermable de ses pensées en attente d’une tête de lecture qui séparerait les actions de son corps de sa pensée. Le langage est une action dans le monde pour les êtres vivants et les objets inorganiques mais pas pour le monde de la silice, des ordinateurs et des logiciels. C’est pour cela que le langage permet l’expression de la volonté, mais il permet beaucoup plus, il permet tous les échanges que la nature a inventé, tous les dialogues inaudibles de chaque écosystème, tous les liens de cause à effet entre chaque monde, tout ce qui fait que la planète continue son mouvement perpétuel. L’homme a acquis la station debout pour avoir de la place mnésique et pouvoir inventer l’écriture et la conscience, certains oiseaux ont acquis la station debout pour pouvoir inventer le vol dans les airs, d’autres pour pouvoir courir plus vite. Mais le langage a toujours été là avec cette force intérieure qui lui permet d’évoluer et de devenir la richesse de tout échange entre un organisme et son monde ou entre le monde et lui-même, ce sur plusieurs niveaux de zoom, du microscopique au bruissement planétaire. Françoise Del Socorro, 23 Décembre 2016

Les commentaires sont fermés.