Archives d’Auteur: waterreedshimmer

À propos de waterreedshimmer

Le langage c’est ce qui permet au monde micro-organique intérieur de se parler dans le monde protéique, ce qui permet au monde micro-organique d’interagir avec le monde extérieur, que ce soit une question de différence de potentiel et de type de récepteur chimique activé dans le monde sensori-moteur des cellules nerveuses où on a deux étapes l’attention et l’action, ou une question de variation de concentration dans le monde protéines et de la coordination mécanique du mouvement des cellules ciliées où on a deux étapes la mesure et l’action. Et finalement c’est le caractère unique de l’énonciation produite par tout être vivant dont la signification du message s’actualise avec la situation d’énonciation et dont les éléments constitutifs sont décomposables en syllabes et dont certaines associations syllabiques ont une similarité de forme, de fonction, et de sens, ce qui fait que ces composants sont interprétés comme étant le même composant répété. Mais la répétition, contrairement à la volonté de la grammaire générative de forcer la pensée humaine à croire que l’interprétation de la nature du langage est au service de la construction des mécas, ne prouve pas qu’un robot parle, au contraire il y a plus de chance qu’un cristal puisse un jour atteindre une compétence linguistique qu’un logiciel informatique, parce que la chimie agence naturellement les minéraux, il y a une tension, une tendance, une chute temporelle, alors que le langage informatique est l’esclave de notre pensée, ne possède pas le mouvement éternel des objets que le temps altère par la croissance ou l’usure. Le langage n’est pas le produit d’une abstraction comme c’est le cas du langage informatique, le langage est d’abord une production sonore, moléculaire, imagée, ou visuelle. Donc il peut être recueilli, enregistré, quantifié, mesuré, filmé. On peut l’observer et le comparer à d’autres production similaires, le recouper avec d’autres données de l’énonciation pour y déduire un changement, un état, une signification. L’abstraction vient de l’interlocuteur. Celui qui pense et qui parle n’est pas une machine puisque dans son organisme aucune abstraction n’a lieu, juste des milliers de forces en mouvement. La médecine restreint le langage à la matière grise. Mais le langage n’est pas que issu de l’activité électrique de milliards de cellules nerveuses car chaque cellule de notre corps est capable d’avoir son mot à dire à celles à côté. Donc il y a aussi des reliques d’activité mécanique, propres au monde vivant qui ne sont pas encore mesurées. Tout dans notre corps parle, émet un bruit, est doué d’une forme de conscience y compris nos os. La nature aussi parle, les plantes, les fleurs, les abeilles, les champignons, et les arbres. Les bases azotées inorganiques venues de la glace intersidérale peuvent former des virus et changer la logique du vivant en modifiant l’intuition écrite dans le génome cellulaire. De même la nourriture transgénique, et les ondes sonores, magnétiques et solaires peuvent casser ou altérer les protocoles mis en route par nos cellules. On ne sait pas si sous la croûte terrestre, sous les failles, les volcans et les abysses, il n’y aurait pas une résonance, une communication, entre la planète et la faune, la flore, et les minéraux. Mais on sait que les planètes font une symphonie dans le vide, parlent avec l’univers de leur état de santé, de leurs composants physiques et atmosphériques, de leur vitesse de rotation. Donc partout il y a une parole qui provoque une action organique ou inorganique dans un sous-système, mais on n’entend rien au niveau macrosystémique parce qu’on ne comprend pas le langage des autres systèmes ni des sous-systèmes donc on n’entend que le silence, et l’organisme ou l’objet peut tenir compte de son langage intérieur pour mettre en mouvement, grâce à une symphonie interne qui fait écho à plein de sentiments sur le passé et l’avenir, son corps, qui lui émet une parole qui ne ressemble en rien à celle silencieuse de son soi intérieur, qui peut être observée par un interlocuteur sous une nouvelle forme préhensible, sonore ou visuelle ou moléculaire, mais qui peut aussi ne pas résonner en dehors du corps et demeurer à l’état de pensée secrète, d’onde mnésique discrète, de procédé interne, et dont l’acte représente l’accomplissement d’une lecture volontaire de la pensée qu’on a choisi de partager avec son soi ou avec autrui. Et cet acte s’accomplit comme unique à chaque seconde puisque l’espace énonciatif s’actualise avec l’espace-temps et avec la mise en scène et ses participants. C’est tout le contraire d’un langage informatique qui s’exécute sans regarder ce qui se passe autour de lui, sans créer son histoire au fur et à mesure, sans être celui qui cherche les mots pour raconter une histoire en tenant compte du savoir de son interlocuteur et du scénario d’énonciation, sans même la capacité d’une bactérie ou d’un gène pour qui le langage est le moteur de ses actions et le responsable de ses faits passé, et pour qui le langage n’est pas le livre refermable de ses pensées en attente d’une tête de lecture qui séparerait les actions de son corps de sa pensée. Le langage est une action dans le monde pour les êtres vivants et les objets inorganiques mais pas pour le monde de la silice, des ordinateurs et des logiciels. C’est pour cela que le langage permet l’expression de la volonté, mais il permet beaucoup plus, il permet tous les échanges que la nature a inventé, tous les dialogues inaudibles de chaque écosystème, tous les liens de cause à effet entre chaque monde, tout ce qui fait que la planète continue son mouvement perpétuel. L’homme a acquis la station debout pour avoir de la place mnésique et pouvoir inventer l’écriture et la conscience, certains oiseaux ont acquis la station debout pour pouvoir inventer le vol dans les airs, d’autres pour pouvoir courir plus vite. Mais le langage a toujours été là avec cette force intérieure qui lui permet d’évoluer et de devenir la richesse de tout échange entre un organisme et son monde ou entre le monde et lui-même, ce sur plusieurs niveaux de zoom, du microscopique au bruissement planétaire. Françoise Del Socorro, 23 Décembre 2016

Ré-installation Ubuntu Xenial 16.04 en double boot avec Windows 10 OEM

Par défaut

Article écrit le 30 Nov 2016 (attention tout ce qui est informatique, quand ça devient vieux, ça devient caduc !)

Ré-installation Ubuntu Xenial 16.04 en double boot avec Windows 10 OEM

1- Regarder quel type d’architecture pour mon ordinateur ?

fran@earendil-light:~$ uname -i
x86_64
fran@earendil-light:~$ file /lib/systemd/systemd
/lib/systemd/systemd: ELF 64-bit LSB shared object, x86-64, version 1 (SYSV), dynamically linked, interpreter /lib64/ld-linux-x86-64.so.2, for GNU/Linux 2.6.32, BuildID[sha1]=0043f08c9315f03a9ee56f17db4d46c2a69e2458, stripped
fran@earendil-light:~$ uname -a
Linux earendil-light 4.4.0-47-generic #68-Ubuntu SMP Wed Oct 26 19:39:52 UTC 2016 x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux

2- Graver Ubuntu sur un DVD:
Gravure de disqu Brasero > Graver une image iso
http://releases.ubuntu.com/16.04/
64-bit PC (AMD64) desktop image
Utiliser un DVD-RW vide.

3- Regarder mes partitions en EXT3 dans GParted. Linux c’est la 6e et la 7e:

sudo fdisk -l
(...)
Périphérique Start Fin Secteurs Size Type
/dev/sda1 2048 821247 819200 400M Windows recovery environment
/dev/sda2 821248 1435647 614400 300M EFI System
/dev/sda3 1435648 1697791 262144 128M Microsoft reserved
/dev/sda4 1697792 967176223 965478432 460,4G Microsoft basic data
/dev/sda5 967178240 968200191 1021952 499M Windows recovery environment
/dev/sda6 968200192 1431090816 462890625 220,7G Linux filesystem
/dev/sda7 1431091200 1444071423 12980224 6,2G Partition d'échange Linux
/dev/sda8 1444071424 1919942655 475871232 226,9G Microsoft basic data
/dev/sda9 1919944704 1953523711 33579008 16G Microsoft basic data

4- Regarder ma personnalisation dans Gnome-tweak-tool

High-contrast
Vivacious-Dark-Aqua
DMZ-White

et copier aussi le profil du terminal pour + tard:

sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install vivacious-colors
sudo apt-get install vivacious-folder-colors-addon
sudo apt-get install ambiance-blackout-flat-colors

et chercher les icônes modifiées:

locate google-chrom | grep /usr/share/icons

/usr/share/icons/hicolor/128×128/apps/

chromium-browser.png + google-chrome.png

/usr/share/icons/Vivacious-Colors/apps/scalable/

google-chrome.svg + I don’t remember where the images are. To re-tell better.

 

5- Repérer les dépôts à re-installer
Sources de Logiciels > Logiciels et mises à jour (puis re-mettre à jour cette liste ici)
Main + Universe + Restricted + Multiverse

Partenaires canonical:
http://archive.canonical.com/ubuntu
Google Earth:
http://dl.google.com/linux/chrome/deb/
Java:
http://ppa.launchpad.net/webupd8team/java/ubuntu
Raveinfinity:
http://ppa.launchpad.net/ravefinity-project/ppa/ubuntu
Boot Repair:
http://ppa.launchpad.net/yannubuntu/boot-repair/ubuntu
Wine:
http://ppa.launchpad.net/ubuntu-wine/ppa/ubuntu

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

6- L’installation:

DVD -> Install Ubuntu
En + 3rd party
/dev/sda6/ in EXT4 with / mountpoint – 237.000mb
/dev/sda7/ in swap
boat loader: /dev/sda6
+ Paris time + Legacy/alt keyb

wifi password is not working

Displays
Built in off
20″ on
no sticky edge
match 20″

Appearence
choose bkg
icons 56px
enable workspaces =)

Language support
complete
wait
choose languages fr br en
wait

install firewall configuration
set up firewall deny incoming

sudo apt-get upgrade; sudo apt-get update

Ubuntu-Software
– canonical repositories
– xenial-security, xenial-updates, all weekly, don’t notify of new LTS.

restart

wifi password is working (many tries)

Firefox sync
personalize

install google-chrome
https://www.google.fr/chrome/browser/desktop/
installer le 64 en deb

https://chromium.woolyss.com/
sudo add-apt-repository ppa:canonical-chromium-builds/stage
sudo apt-get update
sudo apt-get install chromium-browser

je supprime mes mails…

[…]

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Logithèque:
installer GIMP (il va falloir voir ses plugins ???)

Install flash player:
sudo apt-get install adobe-flashplugin
ou
sudo apt-get install flashplugin-installer
sudo apt-get install ttf-dejavu ttf-mscorefonts-installer ttf-xfree86-nonfree gsfonts-x11

Logithèque:
If…
 » Here’s a workaround — open up a terminal and you can install a snap package using the command line utilities — no Ubuntu One password requested.

$ snap find vlc
Name Version Developer Notes Summary
vlc daily videolan – The ultimate media player

$ snap list
No snaps are installed yet. Try « snap install hello-world ».

$ sudo snap install vlc
[sudo] password for you:
110.10 MB / 110.10 MB [==================================] 100.00 % 708.43 KB/s

vlc (stable) daily from ‘videolan’ installed  »
quoted from https://askubuntu.com/questions/342069/ubuntu-software-center-wont-accept-ubuntu-
one-login

From outside install:
skype
https://www.skype.com/fr/download-skype/skype-for-linux/downloading/?type=ubuntu64
click deb install
Logithèque :
LibreOffice base
Synaptic
Speed crunch
Epiphany
Midori (Préférences: Flash Netscape + Adblock)
Screen ruler
Agave
Gthumb (very important)
Filezilla
Bluefish
Okular
Stellarium
About me
Loook
Synaptic:
gprename
httrack
re-install: adobe-flashplugin

Après 2 tentatives adobe-flashplugin marche.

 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

I still haven’t installed plugins for GIMP and Gedit.

I found a nice website that explained the Stellarium =) I *begun* it =) although I can only see 10% of the stars 😦

I am trying to re-install my printer. 1st takes did not succeed.

this gives the .11: http://hplipopensource.com/hplip-web/install_wizard/index.html

this gives the .7: http://hplipopensource.com/hplip-web/install.html

I’m trying the older one in automatic way. Because the sooner one with custum did not work.

Will be by Wifi. – was by USB… it is possible to change however…

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Viewing: .bash_history to see what I did since them and, I think was that that worked:

hplip: /usr/bin/gpg --keyserver pgp.mit.edu --recv-keys 0xA59047B9

sudo apt-get upgrade; sudo apt-get update
apt-cache policy hplip
sudo apt-get install hplip

so hplip was weirdly installed again, hope not twice ^^ but no idea =)

now for Windows font, this did nothing because link is wrong in sourceforge:
sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras

this tutorial is not that bad:
https://askubuntu.com/questions/153928/failure-to-download-extra-data-files-after-installing-ttf-mscorefonts-installe

sudo apt-get install ttf-mscorefonts-installer
cd /home/fran/Lancer/
download all fonts in EXE format except: except wd97vwr32.exe
sudo dpkg-reconfigure ttf-mscorefonts-installer
tell path: /home/fran/Lancer/
sudo dpkg-reconfigure ttf-mscorefonts-installer
tell path: /home/fran/Lancer/

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

trying to get my origami in Linux since no smartphone:

https://www.maketecheasier.com/download-play-store-apps-ubuntu/

sudo apt-get install python-ndg-httpsclient

packages are here: https://framagit.org/tuxicoman/googleplaydownloader/tree/master/packages
saved: googleplaydownloader_2.0-1_all.deb then click =) then install button =)

Dans configure, pour qu’il reconnaîsse notre compte GMAIL, il faut que j’installe JAVA.
https://www.java.com/fr/download/help/linux_x64_install.xml
http://www.webupd8.org/2012/09/install-oracle-java-8-in-ubuntu-via-ppa.html
navigation, navigation, la page m’a finalement indiqué leurs dépôts:

sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/java
sudo apt-get update
sudo apt-get install oracle-java8-installer

I’ll try this site:
https://play.google.com/store/apps/details?id=air.com.creaselightning.OrigamiPrint
 » Vous n’avez pas accédé à l’application Google Play Store (l’icône représentant un sac de courses blanc) sur votre appareil avec ce compte de messagerie.  »
Je veux le paramétrer mon compte de messagerie T.T

http://chinandroidphone.com/google-play-downloader-une-app-pc-linux/
 » Le Google Play Downloader, a besoin d’un compte Gmail et Android ID ( qui sont déjà inclus dans le soft et qui marche très bien), mais vous pouvez aussi changer cela (par exemple, vous pouvez créer un compte Gmail en particulier pour ce Google Play Downloader)ou bien utiliser vos propre codes.
Si vous modifiez l’adresse e-mail dans les réglages de Downloader Google Play, assurez-vous que vous cliquez sur le bouton « Générer nouvel ID Android » (nécessite Java) sinon le téléchargement ne fonctionnera pas.  »

Je vais re-démarrer l’ordi car ça ne marche pas 😦 sinon je demanderai dans le forum.

Je peux quand même essayer de résoudre cela avant:
(googleplaydownloader.py:3489): Gtk-WARNING **: Unable to locate theme engine in module_path: « hcengine »

sudo apt-get install gtk2-engines
sudo apt-get install gnome-tweak-tool

 » GTK2 possède en lui: * High contrast, which is used by some accessibility themes; »

Et je profite pour débuter ma personnalisation de Ubuntu:

sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install vivacious-colors
sudo apt-get install vivacious-folder-colors-addon
sudo apt-get install ambiance-blackout-flat-colors

sudo updatedb

I found my app to download here:

https://apkpure.com/origami-print/air.com.creaselightning.OrigamiPrint

downloaded: Origami Print_v1.0.1_apkpure.com.apk in Lancer folder

let’s try open it…

 

I had to ask for help in the forum.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

New problem: no ethernet, just Wifi to hurt my head 😦 ?
Ethernet c’est fait grâce au Forum. Je post + tard.

1) le cable Ethernet doit être enfoncé à fond
2)
ifconfig
sudo ifconfig enp2s0f0 down
sudo ifconfig enp2s0f0 up
sudo dhclient enp2s0f0
dmesg | tail

Grâce à Synaptic on peut encore installer les extensions/plugins de Gimp et Gedit.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

L’imprimante encore une fois:
fran@earendil-light:~$ lsb_release -a
No LSB modules are available.
Distributor ID: Ubuntu
Description: Ubuntu 16.04.1 LTS
Release: 16.04
Codename: xenial
fran@earendil-light:~$ /usr/bin/gpg --keyserver pgp.mit.edu --recv-keys 0xA59047B9
gpg: requesting key A59047B9 from hkp server pgp.mit.edu
gpg: key A59047B9: public key "HPLIP (HP Linux Imaging and Printing) " imported
gpg: public key of ultimately trusted key 64452EDA not found
gpg: 3 marginal(s) needed, 1 complete(s) needed, PGP trust model
gpg: depth: 0 valid: 3 signed: 0 trust: 0-, 0q, 0n, 0m, 0f, 3u
gpg: Total number processed: 1
gpg: imported: 1
fran@earendil-light:~$ cd ./Lancer/Printer/
fran@earendil-light:~/Lancer/Printer$ ls
hplip-3.16.11.run hplip-3.16.11.run.asc
fran@earendil-light:~/Lancer/Printer$ gpg --verify hplip-3.16.11.run.asc hplip-3.16.11.run
gpg: Signature made mer. 23 nov. 2016 07:05:16 CET using DSA key ID A59047B9
gpg: Good signature from "HPLIP (HP Linux Imaging and Printing) "
gpg: WARNING: This key is not certified with a trusted signature!
gpg: There is no indication that the signature belongs to the owner.
Primary key fingerprint: 4ABA 2F66 DBD5 A958 9491 0E06 73D7 70CD A590 47B9
fran@earendil-light:~/Lancer/Printer$

NEEDS: pyqt5-dbus AND pytqt5 packages

sudo apt install python3-pip

put the real Y.

then site http://pyqt.sourceforge.net/Docs/PyQt5/installation.html says try:

pip3 install pyqt5

It works, he’ll do the job for me, that’s what I want. Not myself installing pyqt5, ha.
I’ll have the dependencies missing for my printer =) … nope 😦

sudo apt install python-pip
pip3 install --upgrade pip

sudo apt-get install hplip-gui

let’s try this one:

lscpu | grep Architect
Architecture: x86_64
download:
https://www.qt.io/download-open-source/#section-2
online installer: qt-unified-linux-x64-2.0.4-online.run


il y a une erreur:
sudo apt-get install dos2unix
touch qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run
ls
dos2unix qt-unified-linux-x64-2.0.4-online.run qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run
dos2unix: Binary symbol 0x02 found at line 1
dos2unix: Skipping binary file qt-unified-linux-x64-2.0.4-online.run
dos2unix: converting file qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run to Unix format …
sh qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run
http://gamblisfx.com/how-to-install-qt-5-7-on-ubuntu-16-04/
sudo chmod a+x qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run
sudo ./qt-unified-linux-x64-2.0.4-onlineUNIX.run
no gui ?! je ne sais pas utiliser dos2unix ou cela ne concerne pas les .run car mon fichier est vide
let’s try qt offline ?

sudo chmod u+x qt-unified-linux-x64-2.0.4-online.run
sudo ./qt-unified-linux-x64-2.0.4-online.run

no sh =)
sudo ./

C’est trop lourd comme truc pour une imprimante, ça fait plus de 1 Go…
Je dois être en train de faire n’importe quoi.
Et windows me bloque mes dossiers partagés:(

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
rajout de vieux dépôts:
https://serverfault.com/questions/89931/installing-msttcorefonts-on-ubuntu
https://doc.ubuntu-fr.org/depots_trusty

 » deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu/ trusty multiverse
deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu/ trusty-updates multiverse
deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu/ trusty-security multiverse

Then run this:
sudo apt-get update
sudo apt-get install msttcorefonts  »
—> je vais désactiver les vieux dépôts car je n’ai pas confiance.

sudo apt-get install ttf-mscorefonts-installer
sudo fc-cache -f -v

this tutorial is not that bad:
https://askubuntu.com/questions/153928/failure-to-download-extra-data-files-after-installing-ttf-mscorefonts-installe

sudo apt-get install ttf-mscorefonts-installer
cd /home/fran/Lancer/
download all fonts in EXE format except: except wd97vwr32.exe
sudo dpkg-reconfigure ttf-mscorefonts-installer
tell path: /home/fran/Lancer/Windows\ tts\ fonts/
sudo dpkg-reconfigure ttf-mscorefonts-installer
tell path: /home/fran/Lancer/Windows\ tts\ fonts/
sudo fc-cache -f -v

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*–*-*

RE-CHECKING DEPENDENCIES
————————
error: A required dependency ‘pyqt5-dbus (PyQt 5 DBus – DBus Support for PyQt5)’ is still missing.
error: A required dependency ‘pyqt5 (PyQt 5- Qt interface for Python (for Qt version 4.x))’ is still missing.
error: Installation cannot continue without these dependencies.
error: Please manually install this dependency and re-run this installer.
fran@earendil-light:~/Lancer/Printer$ pip3 install SIP
Requirement already satisfied: SIP in /home/fran/.local/lib/python3.5/site-packages
fran@earendil-light:~/Lancer/Printer$ pip3 install PyQt5
Requirement already satisfied: PyQt5 in /home/fran/.local/lib/python3.5/site-packages
Requirement already satisfied: sip in /home/fran/.local/lib/python3.5/site-packages (from PyQt5)

SELECT HPLIP OPTIONS
——————–
You can select which HPLIP options to enable. Some options require extra dependencies.

Do you wish to enable ‘Network/JetDirect I/O’ (y=yes*, n=no, q=quit) ? y
Do you wish to enable ‘Graphical User Interfaces (Qt4)’ (y=yes*, n=no, q=quit) ? y
Do you wish to enable ‘Graphical User Interfaces (Qt5)’ (y=yes, n=no*, q=quit) ? n
Do you wish to enable ‘PC Send Fax support’ (y=yes*, n=no, q=quit) ? n
Do you wish to enable ‘Scanning support’ (y=yes*, n=no, q=quit) ? y
Do you wish to enable ‘HPLIP documentation (HTML)’ (y=yes*, n=no, q=quit) ? y

Yes was just an option not to choose, I re-have my printer =D
All the rest I did was UNUSEFULL.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

How to upgrade any version of Ubuntu FR to next one ?

Par défaut
  1. Aller à : (fr) Logithèque Ubuntu, Edition, Sources de Logiciels,
  2. Vous pouvez laisser les sources: Main, Universe, Restricted, Multiverse  (Logiciels Ubuntu), mais aucun dépôt (Autres Logiciels), décochez les tous. Plus tard avec lsb_release -c, remplacez juste le nom de code passé par le nom de code présent puis réactivez-les un à un après la mise à niveau.
  3. Dans les Mises à jour, cochez les 4: security, updates, proposed, backports + Me prévenir lorsqu’une nouvelle version d’Ubuntu est disponible: Pour chaque nouvelle version.
  4. Fermez Sources de Logiciels, car il se met à jour quand on le ferme.
  5. Sur la ligne de commande du terminal tapez: sudo apt-get update; sudo apt-get upgrade; sudo apt-get autoremove; sudo apt-get autoclean; sudo updatedb
  6. Redémarrer et continuer à faire des mises à jour et à le redémarrer.
  7. Si il ne vous propose pas de nouvelle mise à jour, essayez de chercher des mises à jour Pour chaque nouvelle version puis faites: do-release-upgrade –check-dist-upgrade-only
  8. Il répond:
    Recherche d’une nouvelle version d’Ubuntu
    Nouvelle version « 16.04 LTS » disponible.
    Lancer « do-release-upgrade » pour mettre à niveau vers celle-ci.
  9.  do-release-upgrade

Re-listage des programmes sous Wily 215

Par défaut

*BUGS: Le clavier de azerty devient souvent qwerty, il faut donc et enlever le clavier anglais et enlever le français qui fait qwerty. Actuellement j’ai les claviers (keyboard): Français et Français (variante obsolète) sinon les mots de passe restent bloqués.

*Le Grub côté Ubuntu (je l’ai des 2 côtés)*
sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair
sudo apt-get install -y boot-repair boot-info
sudo efibootmgr -v
sudo grub-install
sudo efibootmgr -v

*Des trucs qu’il faut installer ou mettre à jour*
gnome-color-management
Prise en charge des langues

*Personnalisation de Ubuntu*
sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa
sudo apt-get install vivacious-colors
sudo apt-get install vivacious-folder-colors-addon
sudo apt-get install ambiance-blackout-flat-colors
Unity Tweak Tool – personnalisation de Ubuntu
/usr/share$ sudo chmod -R u+wxr icons (pour pouvoir re-personnaliser si nécessaire par exemple en rajoutant les bonnes icônes)
Other option not installed, tu manually click folders and add them their colors by right click on folders:
sudo add-apt-repository ppa:costales/folder-color
sudo apt-get update
sudo apt-get install folder-color
nautilus -q

*Sources de Logiciels* à mettre à jour en mettant wily au lieu de utopic par exemple ou à rajouter
Partenaires canonical

GIMP + toutes ses options – dessin
Toutes les options de Gedit – texte
chromium – navigation
télécharger: google-chrome – navigation
gufw – Pare-feu firewall
gprename GPRename – rangement
Agave – dessin web
Bluefish + options – html
Gparted – partitionnement
Gimp + options – dessin
Filezilla – FTP
Synaptic + options – ex-logithèque
VLC – vidéos
Libre Office Suite + options – écrire
Speed Crunch – calculatrice
Stellarium – astronomie
Unetbootin – installation de Ubuntu
Gthumb – visionneuse d’images
System Profiler and Benchmark – informations sur le système
Kdenlive – montage vidéo (je ne connais pas mais openshot ne fonctionne pas)
Pitivi – montage vidéo (je ne connais pas mais openshot ne fonctionne pas)
Stopmotion – montage images fixes en vidéo
Recordmydesktop – vidéos du desktop
Règle d’écran – création HTML, mesures en cm et pixels
WebHTTrack – for downloading entire complicated interesting websites

* PDF
Finalement Evince contient Recherche de texte dans son menu, mais je ne l’avais pas vu et il y a aussi Okular qui la contient.
Zathura et faire /texte pour rechercher un texte par exemple /louvre, man zathura pour connaître toutes ses options – visionneur de PDF fonctionnel sous Wily https://pwmt.org/projects/zathura/screenshots/ http://manpages.ubuntu.com/manpages/maverick/man1/zathura.1.html
J’en ai pas besoin et aucune idée si cela marche, il y a
What is new in Master PDF Editor for Mac OS X, Windows and Linux: https://code-industry.net/free-pdf-editor/ FInalement il permet de bien visionner aussi et de rechercher aussi, tout en 1, pas besoin d’installer =D
Mettre aussi : screen capture sur Unity.

* Pepper flash
Pour Chromium (free) et Google-Chrome (non free) c’est :
sudo apt-get install pepperflashplugin-nonfree
Les polices de caractère recommandées pour Firefox et Chromium sont:
sudo apt-get install ttf-dejavu ttf-mscorefonts-installer ttf-xfree86-nonfree gsfonts-x11
Pensez à redémarrer l’ordi après.

* Win pour exécuter les .EXE bien formés et autonomes datant de Win XP
sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-wine/ppa; sudo apt-get update; sudo apt-get install wine

* Java c’est intéressant, même s’il est dans les extentions de LibreOffice:
sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/java; sudo apt-get update; sudo apt-get install oracle-java8-installer

* Google Earth
sudo apt-get install ttf-mscorefonts-installer qt4-qtconfig
uname -i
file /sbin/init
https://www.google.fr/intl/fr/earth/download/ge/agree.html
sh fichier.deb (il s’ouvre dans la logithèque, pas besoin)

*HPLIP – pilote de mon imprimante, très important
A chaque nouvel Ubuntu et Windows re-télécharger le bon pilote.
http://hplipopensource.com/hplip-web/index.html
sudo chmod -R a+wxr hplip-3.15.11.run
sh hplip-3.15.11.run
L’installation se fait en répondant à des questions sur le terminal.

*Supprimer les pubs
gsettings set com.canonical.Unity.Lenses remote-content-search ‘none’
sudo updatedb; sudo apt-get update; sudo apt-get upgrade; sudo apt-get autoremove; sudo apt-get autoclean
https://fixubuntu.com/
Tweak > Rechercher > Décocher: Montrer + de suggestions
I have nothing against buying Ubuntu related things or buying from Internet or buying applications, but same as for Windows Store, no one needs ads in it, when we search a file, we want a file, not an Add. They should create a separate application with only things and websites to buy things, not an application that sponsors another. Because we only buy when we want, so it’s just unusefull ennoying information.

* Firefox, Chromium et Google-chrome
Adblock Plus, uBlock Origin, HTTPS Everywhere, Pin it (je ne l’utilise pas mais qui sais un jour ?) + Structure fixe et identique et finale du rangement de mes liens + Synchronisation donc aucun besoin de re-installer ni les plugins/add-ons ni les thèmes ad vitam eternam.

*PhpMyAdmin (le seul truc que je connais en informatique et que j’utilise pour réfléchir)
sudo apt-get install lamp-server^
sudo apt-get install php5
sudo apt-get install phpmyadmin
choisir apache2 et exceptionnellement mettre le même mot de passe pour les 3 trucs qu’il demande, l’entrée à défaut se fait avec l’utilisateur: root.
Lire: https://help.ubuntu.com/community/phpMyAdmin
sudo ln -s /usr/share/phpmyadmin/ /var/www/phpmyadmin
sudo ln -s /etc/phpmyadmin/apache.conf /etc/apache2/conf-available/phpmyadmin.conf
sudo a2enconf phpmyadmin
sudo /etc/init.d/apache2 reload

(I’m not using it now, so later)

* + de Bidules que je n’utilise pas *
*NOT USING THEM BUT INTERESTING:
Skype – tchat par microphone comme si c’était le téléphone, mais je n’utilise pas
Inkskape – dessin vectoriel –
Blender – dessin 3D mais c’est Rhino que je connais
GRASS – géographie mais c’est GIMP et Google Earth que je connais pour la géologie
Praat – phonétique, même si c’est excentré par rapport aux sciences du langage, l’existence d’un tel logiciel de linguistique a longtemps été secrète. Inutile de vous dire que ceux de morphologie et de syntaxe sont encore plus cachés, aucune idée de c’est lesquels ?
R – ça c’était bien car c’est la pratique sans la théorie, et moi j’adore l’art, je suis douée pour la pratique sans la théorie.
Audacity – je n’écoute pas de musique en dehors de la radio, je connais Praat mieux que Audacity, je ne sais pas monter du son. Ceux qui aiment la musique utilisent Amarok.
(je retire du lanceur toutes mes installations uniquement par curiosité)

*Autres bidules*
J’étais en train de voir cette page:
http://www.installer-linux.com/installer-ubuntu-14-04/
Et ça c’est intéressant aussi, la 3D est finalement compatible avec mon ordi sous Wily =D:
/usr/lib/nux/unity_support_test -p
OpenGL vendor string: Intel Open Source Technology Center
OpenGL renderer string: Mesa DRI Intel(R) Ivybridge Mobile
OpenGL version string: 3.0 Mesa 11.0.2

Not software rendered: yes
Not blacklisted: yes
GLX fbconfig: yes
GLX texture from pixmap: yes
GL npot or rect textures: yes
GL vertex program: yes
GL fragment program: yes
GL vertex buffer object: yes
GL framebuffer object: yes
GL version is 1.4+: yes

Unity 3D supported: yes

Passons à Ubuntu Gnome fin 2015

Par défaut

Je ne suis pas une informaticienne, même si j’ai un double boot, Ubuntu ne doit pas être juste là pour me déconcentrer, donc je vais tester Gnome en espérant que sa capacité d’organisation soit meilleure. Je suis trop dépendante des jeux vidéos et j’ai besoin d’organisation pour m’en sortir, car je veux réaliser encore beaucoup de choses dans ma vie.

sudo apt-get install ubuntu-gnome-desktop

Quote:

Un gestionnaire graphique de session est un programme qui permet de se    │
│ connecter depuis le système X Window.                                     │
│                                                                           │
│ Un seul gestionnaire graphique de session peut s’occuper d’un serveur X   │
│ donné, bien que plusieurs gestionnaires puissent être installés           │
│ simultanément. Veuillez choisir celui qui sera utilisé par défaut.        │
│                                                                           │
│ Plusieurs gestionnaires graphiques peuvent être lancés en même temps,     │
│ s’ils gèrent des serveurs X différents ; pour cela, configurez            │
│ correctement chacun des gestionnaires graphiques, modifiez leurs scripts  │
│ de lancement dans /etc/init.d, et désactivez le test de gestionnaire      │
│ graphique par défaut.

On a le choix entre GDM ou LIGHTDM, mais je ne connais que LIGHTDM donc je le choisis. L’important c’est de s’emmerder un minimum avec l’inconnu. Moi je ne sais que utiliser LIGHTDM c’est la seule raison de mon choix.

Je suis en train de switcher vers GNOME, juste avant la mise à jour de VIVID vers WEREWOLF, donc je commencerais WEREWOLF avec GNOME à la place de UNITY, d’où mes pas sont les suivants:

UNITY+VIVID à GNOME+VIVID à GNOME+WEREWOLF.

sudo service lightdm restart

Là on a switché =) C'est un peu plus sombre, il y a toujours Unity ? 
Mais il y a plein de trucs différents. Et là je vais Upgrader vers Werewolf
en prenant l'action de:
- Désactiver tous les dépôts de la version précédente d'Ubuntu. 
(qui devront être remis en substituant le mot ' vivid ' par le mot ' werewolf '
 dans mon cas)
- Cochant tous les upgrades jusqu'aux backports dans Sources de Logiciels.
- Sélectionnant d'accepter de me prévenir pour chaque nouvelle version.
- Redémarrant.
- Sélectionnant oui pour la mise à niveau. Une fois que tout est stable.

Bye, je vais le faire.

 

Mauvaise idée faut passer à GDM, quote depuis la doc:

Note: Vous pouvez utiliser LightDM avec GNOME Shell, mais dans ce cas vous n’aurez pas l’expérience GNOME 3 complète (par exemple, GNOME Shell n’utilisera pas le nouvel écran de verrouillage de GNOME 3.6).

Si vous aviez déjà GDM installé et qu’on ne vous demande pas de choisir entre LightDM et GDM, ou que vous avez sélectionné LightDM par erreur, vous pouvez entrer la commande suivante dans un terminal :

sudo dpkg-reconfigure gdm

et sélectionner GDM à la place de LightDM.

Donc il faut refaire mes réglages. De plus le terminal plante. Je n’ai pas encore mis à jour le système et la Logithèque devrait avec la mise à niveau être remplacée par Gnome Package Kit: https://help.gnome.org/users/gnome-packagekit/stable/

sudo dpkg-reconfigure gdm
sudo service gdm restart

Finalement je laisse tomber Gnome car ça m'a créé des erreurs sur le disque dur. 
Je vais devoir re-installer Wily en double boot.

WordPress June 2015 su

Par défaut

OK so 2 accounts, mine A and mum B, won’t tell name of internet hostings.

My A Side

== I have this plugin ==

Increase Max Upload Filesize

This plugin increase upload size limit up to 250Mb and more

Very Lightweight- Only 2KB

Installation very easy, just install & enjoy.

Any problem, Please Check FAQ Tab.

  • In the admin panel under plugins page, click Add New
  • go to Upload tab
  • browse « upload_max_file_size » and click install now
  • Click Active plugin
  • Increase File size size by click on Max File Size menu on the left hand side
  • Click on max_file_size and then enter the value in bytes Like: 262144000 bytes or 262144000 (You can Enter more value how much you want)
  • Example:(Like: 262144000 bytes = 250MB)
  • Enjoy!

Les deux sont dépassés, j’essaye le dernier.

Now google is not anymore giving the same conversion.
Now 10 megabytes = 10 000 000 bytes
So 15 megabytes = 15 000 000 bytes
So I have to change data to: 15000000
So now I can upload my bought themes and my bought plugins.

== Update themes and plugins and Increase memory size for Woo (although I won’t sell here, it’s just fix the error) ==

Premium themes – you must uncompress them then rename them like theme-july2015 to be able to update them manually. And to know all changes you’ve made. Selling website (or authors) can help if problems. Usually just re-zip does it.

Premium plugins – still don’t know how to read them, but read licence carefully. Some 1 domain only, others illimited domains. Have read the comments asking about that because Licences not understoodable, but when there is key, key blocks if you don’t first say, well there is a button to say stop key, de-activate, before you can re-install in same site or move to other site. So if wordpress deleted or if you move site (or if you test) you must de-activate then activate key, or ask authors inside selling site to de-activate it, that’s what I read. One time created plugins don’t have keys, keys is update function (alike repositories + keys).

Everything is pretty unsure here. I won’t install no more plugins that sends me thousands of e-mails about memory usage of an empty wordpress never used, because it sees memory usage of hosting and it thinks it’s my memory usage.

A- I am trying. Take 2: Create or re-use .user.ini inside /html (one per website) to set and change php limit size in managed WordPress. Since it is one per website and that I have a plugin with it inside. So change this plugin php files:

/home/My FTP username in my hosting/html/wp-content/plugins/upload-max-file-size/help

there is php.ini, php5.ini and .user.ini and .user.ini is a hidden file in Linux (so authorize hidden files, authoriser les fichiers cachés et juste rentrer dedans avec ouvrir en le tapant si on ne le voit pas). On les récupèrera avant avec FTP, puis on les re-mettra comme cela. So I won’t create a 4th php, since by seraching in FTP I already have 3 of them, not in /html, but in their folders and they are working so change them. I did not understood max limit of my host so let’s try max of max in host: 128 (but in some cases can be infinite).

php.ini

memory_limit = 128;
upload_max_filesize = 1024M
post_max_size = 1024M
php_value max_execution_time 500
php_value max_input_time 500

php5.ini

memory_limit = 128;
upload_max_filesize = 1024M
post_max_size = 1024M
php_value max_execution_time 500
php_value max_input_time 500

.user.ini

file_uploads = On
post_max_size = 1024M
upload_max_filesize = 1024M
memory_limit = 128;

and then FTP in the plugin folder: /home/My FTP username in my hosting/html/wp-content/plugins/upload-max-file-size/help

and let the plugin do the trick (oh they won’t update it hahaha) (tips: 1- serach in Filezilla FTP and 2- Just drag and Drop with FTP to replace files.)

I’ll see later if it works, let it sleep =)

Mum B side

(noo wordpress is not saving :/)

Anyway the low price website forever (no names) is worse then free unlimited site where I can get better material service.

I created subdomain to install wordpress and keep cpanel space for other things.
I did not create e-mail because https is said to be protected by themselves and we must ignore don’t enter.

Softaculous is free demo version so can’t install nothing lol, even free forever that delete sites have paid to get paid version for us lol. But anyway I created a database in PhpMyAdmin that didn’t look very evolved, created user and added permissions to user.

Then I’ll install by hand WordPress I have downloaded, I think I’ll have to SFTP it unzipped.

Now I have to create SFTP connection… complicated but will find out =) I already had created SSH key. But is the password, the password for SFTP? Did I understood it all ? Must I create a new FTP account ? I’ll test until it works.

Saw this, will read: https://www.doitwithwp.com/how-to-set-up-sftp-with-cpanel/

Couldn’t do SFTP, did FTP. Had to create all database like in PC, so did it and had put same information in WordPress for it to connect to DB. So what I can do at home, I can do online. Besides site puts you offline if you put wrong FTP.

Let’s go for installs !!!

What were my plugins ???

====

Still not there, I’ll keep mum’s hosting : it’s one small space, wow they answer quick and nice and precise =) ❤ ❤ <3, can install WordPress with FTP but they’ll soon have one click =) Sure they will keep because limited space.

And my hosting is also a buy once for all your life, but with adds, sure they will keep, not because of space: all unlimited hahaha, but because of adds. So that’s 2 choices of buy once: either limited space, either with adds. So A still A and B is new B.

I must be crazy to pay for a website with adds but they promised quality inside and all unlimited and all for life no more annual payments, so good, hehehehe, a lot of good hopes.

And no worries about site being deleted because I paid for infinity =)

=====

Double boot Windows 8.1 OEM sans CD – Ubuntu Linux Trusty Tahr 10.04 LTS+

Par défaut

Double boot Windows 8.1 OEM sans CD – Ubuntu Linux Trusty Tahr 10.04 LTS+, comment ai-je fait pour l’installer sur mon Acer Aspire E1-530G vers 2014-2015 ?

I – Discussion

II.A- Action + Préparation (les consignes qui manquent à la vieille installation)

II.B- Action + Réparation (parce que je vous expliquerais à partir d’une vieille installation)

I – Discussion

Autrefois le double boot Windows XP Pro – Ubuntu Linux était très facile à réaliser, mais actuellement nos propres ordinateurs portables ont un système de sécurité trop étanche (rien à voir avec internet, juste avec le droit d’installer un autre système d’exploitation ou de récupérer nos propres données sur notre propre disque dur afin de les sauvegarder) qui empêche le double boot, cependant ce qui est complexifié n’est pas impossible pour les amateurs de Linux.

Windows, après avoir solidifié les bases de Windows XP, a pris le parti de l’évolution pour imiter Linux et sortir une nouvelle version tous les ans. Cependant au lieu de faire comme Linux qui a même inventé Wine et Alien pour faire tourner quelques .EXE et quelques .RPM parmi ses .DEB, et qui contrairement à Windows détecte les partitions NTFS en plus de ses partitions EXT4, et qui contrairement à Windows permet d’afficher et d’utiliser depuis EXT4 les partitions NTFS ; Windows s’attaque à ses concurrents : la VirtualBox ne marche plus puisque Windows hésite à rendre la sienne payante et que pour accéder à la sienne gratuitement, il faut quand même se payer Windows 8,1 pro. Du coup comme c’était l’anti-spyware que Windows rendait responsable de ce problème d’installation de la VirtualBox, et que la VirtualBox ne s’installe pas non plus dans un Windows nu sans Avast et sans anti-spyware, alors j’ai investit dans l’anti-spyware pro, juste pour 1 année.

Le principe de l’évolution est gratuit pour Linux, mais ne peut pas l’être pour Windows. Tout d’abord faire subir à Linux un saut évolutif risque de nous faire perdre Linux et ses données, donc il faut sauvegarder tout son disque dur ou tout mettre sur une partition cloîtrée au cas où l’évolution de Windows 8.1 vers Windows 10 se transforme en gâteau qui dégonfle à la sortie du four. Or pour Windows le temps de ré-installer tous ses programmes de zéro et de remettre tous ses fichiers en place est 10x plus long que sur Linux. Ensuite les programmes payants ou gratuits de la version 8.1 ne seront pas forcément futuro-compatibles avec la version 10, c’est aussi le cas des programmes Linux. Sauf que Linux possède toujours l’avantage des dépôts internes (La logithèque Ubuntu) et externes (Launchpad, Canonical, dépôts publiques, privés et d’entreprises) que Windows n’a pas compris l’intérêt, donc qu’il n’a pas encore copié, et qui permet à tous les programmes de l’ancien Linux dont le développeur a conçu une version compatible avec le nouveau Linux, de se mettre à jour sans qu’on ait à le re-installer de zéro. Enfin il y a la question des pilotes, le problème c’est qu’un pilote montre toujours son nom générique, mais que souvent les constructeurs d’ordinateur modifient et l’engin qu’ils contrôlent et le programme informatique du pilote selon ses normes et ses préférences d’usage, comme Windows était stable, certains pilotes de votre ordinateur ont été personnalisés à votre insu, et donc on a acheté Windows 8.1 avec des pilotes fonctionnels, et si on efface son pilote d’origine ou si on change Windows de version, on peut ne plus jamais trouver un pilote (angl. driver) qui fonctionne pour un engin mécanique de son ordinateur. Moi j’ai ce problème avec NVIDIA qui ne fonctionne pas de manière autonome dans Windows, donc tous les pilotes qui lui diraient sous Linux de prendre le contrôle de ma carte graphique, vu qu’il n’est pas assez puissant, iraient crasher mon ordinateur, car mon NVIDIA complète mon pilote VGA de Intel, mon ordinateur ne marche pas à l’un ou à l’autre. Et sous Windows il faut acheter un programme pour mettre à jour tous ses pilotes à sa version de Windows. Alors que sous Linux, bien que certains sites web vendent ces mises à jour, 98 % de nos pilotes sont gratuits puisque mis à jours de manière générique, en ignorant tous les petits détails apportés à l’origine par chaque constructeur d’ordinateur, les pilotes de Linux sont des pilotes pour toutes les marques d’ordinateur qui existent au même temps du coup c’est normal si une ou deux fonctions de notre ordinateur comme l’éclairage ne sont pas fonctionnelles.

Un truc que j’ai fait il y a longtemps : pour ce qui est de la virtualisation de Windows 7 et Windows XP pack 3, Windows 8.1 version Familiale intègre gratuitement le mode compatibilité vers les anciennes versions de Windows, sans avoir besoin d’acheter Windows Pro, et sans avoir besoin d’installer une machine virtuelle et sans avoir besoin d’installer le mode compatibilité. Cependant j’ai eu du mal à trouver la manière d’y procéder : il faut aller jusqu’à la fin du processus et installer le .EXE en tant qu’administrateur. Il n’y a pas de fenêtre virtuelle, c’est juste le mode d’installation et de lancement qui se trouvent modifiés depuis la souche même de Windows, de manière invisible à condition de l’avoir choisi comme option. Sont intégrés aussi le programme de partitionnement (le Gparted de Windows, j’ai fait cela il y a longtemps alors à vous de le retrouver) ainsi que l’invite de commandes (un ex-DOS qui contrôle le hardware pour imiter le terminal de Linux), donc il y a quand même un air de Linux niveau programmes prêts à l’emploi. Cette invite de commandes Windows fait l’objet de polémiques très graves dans le monde de Linux car avant il n’y avait que les linuxiens qui accédions au hardware par le terminal (je ne suis pas informaticienne alors les termes…), par hardware je veux dire : partitionner le disque, obtenir des informations sur les pilotes niveau matériel et niveau nom du logiciel, et surtout le contrôle du Grub et du double boot, bref l’essentiel de la vie sur Terre. Puisqu’en virant DOS, Windows s’était assuré du fait que ses utilisateurs n’avaient pas le moindre contrôle sur leur système d’exploitation. Donc retour du DOS, retour du contrôle donc polémique. Surtout que en reprenant le contrôle du double boot, Windows a trouvé un moyen d’enfermer les linuxiens dehors en leur volant leur technologie. C’est pas très sympathique car notre technologie est Open Source, elle vise le partage. Cependant ceux qui défendent qu’on peut se passer du terminal de Windows n’ont pas l’esprit assez ouvert pour accepter que les simples utilisateurs comme moi, ne cherchent que une solution simple et efficace pour leur double boot, et pas un contrat philosophique avec un parti pro ou anti Windows, bien que au fond on utilise Windows en étant des anti-Windows. On ne veut que quelque chose qui fonctionne et tant pis si on passe par le terminal de Windows, mais ça ne signifie pas qu’on pense qu’il faille passer par le terminal de Windows, nous on accepte que plusieurs chemins mènent à Rome, on veut juste aller à Rome et on s’en fiche du chemin.

Si Windows était intelligent il s’ouvrirait à lire notre partition EXT4 depuis sa partition NTFS et il accepterait le système de dépôts et de clés de mises à jour signées gratuitement. Additionner plus de sécurité c’est débile quand la plupart des particuliers ne sont pas la NASA et ne cachent pas d’immenses secrets. C’est intéressant pour les entreprises qui ont des prototypes mais pas pour les étudiants débiles qui veulent cacher leur mémoire de la communauté scientifique. Additionner du partage cela aurait été bien plus intelligent. Et donc Windows qui est contre le partage ne sait pas comment faire quand il va commencer à sortir un Windows par an ? Il hésite à prendre le chemin du Open Source, qui est le seul qui propose une solution pour l’évolution fulgurante des systèmes d’exploitation. Oui il faut acheter des logiciels Windows qui offrent des mises à jour à vie à ne payer qu’une seule fois ou utiliser des logiciels Windows gratuits que trop de gens utilisent pour que les mises à jour continuent d’être distribuées gratuitement. Mais bon avant de penser à faire un upgrade, il faut s’assurer qu’on ne va pas détruire notre si bon double boot, difficile à obtenir.

Finalement j’ai fait l’Upgrade et ça ne l’a pas détruit mais j’ai du donner l’ordre depuis Windows qu’il réapparaisse avec la commande sur l’invite de commande Windows (admin):

bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\shimx64.efi

II.A- Action + Préparation

! Avoir un DVD-R jetable et pas un CD-R est impératif car il faut tout faire à partir du DVD-R de Ubuntu, en gravant son image ISO (pas un disque de données, une image ISO = un système d’exploitation ou un programme qui fonctionne de lui-même). ! Les précédentes versions de Ubuntu sont périmées, on peut jeter leurs DVD-R et CD-R à la poubelle et ne garder que la dernière qui au moment où je parle s’appelle Wily !

Où trouver le Gparted de Windows ?

Chercher dans Cortana ou dans le Panneau de Configuration de Windows:

Créer et formater des partitions de disque dur. Il faut créer une partition NTFS unique pour Ubuntu, c’est Ubuntu qui la divisera en deux partitions: la partition EXT4 où on met la racine / + la petite partition pour le RAM dit Swap. Se concentrer sur la taille des partitions pour reconnaître celle pour Ubuntu. Il faut que sa taille soit unique. La mienne fera 227 Go en NTFS. Et il y aura 8 partitions qui deviendront 9 partitions.

/dev/sda6     968200192 1431091199 462891008 220,7G Linux filesystem
/dev/sda7    1431091200 1444071423  12980224   6,2G Partition d'échange Linux

Comment rajouter un mot de passe au démarrage de Windows pour que le câble Ethernet soit reconnu même après démarrage ?

Proposer 3 mots de passe au Bios ne dégrise rien, cela rajoute pour l’un d’entre eux un mot de passe pour démarrer le disque dur (Sata ?) avant de démarrer l’écran Acer, avant de démarrer le Bios (F2 ou F12) et avant de démarrer Windows. Dans le mien ce qui est gris est inchangeable et ce qui est bleu est changeable. (Le disque dur peut aussi être démarré sans mot de passe et dans ce cas Ethernet n’est pas reconnu.)

Je vous propose ce qu’il y a sur mon Bios:
F2
Information
CPU Type: Intel(R) Pentium(R) CPU 2117U @ 1.80GHz
CPU Speed: 1.80GHz
System BIOS Version: V2.06
etc.

Main

System time
System Date
Total Memory
Video Memory

Network Boot  [Disabled]
F12 Boot Menu  [Enabled]
D2D Recovery  [Enabled]
Wake on LAN  [Disabled]
SATA Mode  [AHCI Mode]

Security
Supervisor Password is: Set (non changeable)
User Password is: Set (non changeable)
HDD ¨Password is: Set (non changeable)

Set Supervisor Password: [Enter]
Set User Password: [Enter]
Set HDD ¨Password: [Enter]

Password on Boot: [Disabled]

Secure Boot Mode [Standard] (non changeable)
Erase all Secure Boot Setting [Enter] (non changeable)
Select an UEFI file as trusted for executing [Enter] (non changeable)
Restore Secure Boot to Factory Default [Enter] (non changeable)

Boot
Boot Mode [UEFI]
Secure Boot [Disabled]

Boot priority order:
USB FDD
USB HDD
ATAP I CDROM
USB CDROM
Windows Boot Manager
HDD
Network Boot-IPV4
Network Boot-IPV6

Exit
Exit Saving Changes
Exit Discarding Changes
Load Setup Defaults

Comment rendre les dossiers de Windows 8.1 montables dans Ubuntu à partir de Windows 8.1?

L’erreur du mount vient du fait que Windows utilise fast startup pour se connecter. Donc même lorsqu’on arrête totalement l’ordinateur, il est dans une espèce de veille qui n’en est pas une. Et on ne peut pas monter ses partitions car si on les montait, on effacerait sans vouloir une partie des données de la dernière veille. Enfin, je ne sais pas expliquer car je ne suis pas informaticienne. Mais fast startup équivaut à une partition en cours d’usage telle une clé USB dont les fichiers viennent d’être copiés dessus et qu’on ne peut pas arracher à la prise. La désactivation du fast startup n’a pas eu d’effet temporel pour ma part ni sur mon ordinateur neuf (non surchargé), et n’a pas bloqué le live DVD comme on dit que ça le fait.

Donc j'ai fait (pour les Windows 8.1 en français):
clic droit ou Win+X > Options d'alimentation > 
Choisir l'action des boutons d'alimentation > 
Modifier les paramètres actuellement non disponibles >
DESACTIVER -> Activer le démarrage rapide

Fast startup c’est le démarrage rapide. Et là j’ai éteint l’ordinateur. Je l’ai démarré. J’ai mis mon mot de passe du disque dur. Mon DVD live a booté automatiquement (avant le Bios qui n’a jamais rien reconnu comme périphérique bootable à part Win). Et toutes les partitions lisibles de Windows ont été montées. C:\ marche, D:\ marche, tout marche, même si surprise Windows a plein de partitions bizarres.

Moi j’en ai créé une pour les documents partagés même si C:\ les partage aussi. Plus de l’espace (je ne sais plus le nom), des octets libres sans NTFS et sans partition pour Ubuntu (Win a tout comme Linux son propre programme de partitionnement intégré mais qui fait que NTFS). Mais il y a en plus au total 7 partitions appartenant à Windows 8.1 dans mon ordinateur dont 1 en format inconnu pour Ubuntu, lesquelles même si on n’en accède que à quelques unes, il ne faut pas toucher:
– Recovery NTFS 400MiB
– ESP FAT32 300Mib
– unknown 128Mib flag msftres (sûrement le Grub de Windows ?)
– Acer NTFS 460,86 Gib (le C:\ désormais totalement accessible sans démarrage rapide)
– unallocated 226,91Mib (pour Ubuntu)
– FTD NTFS 226,91Mib (pour les dossiers partagés)
– unallocated 1Mib
– Push Button Reset NTFS 16,01Gib

Pour ce qui est des 460Gib du C:\, l’outil de défragmentation m’a dit que ce n’étaient pas des fichiers déplaçables. Je ne sais pas encore où est mon Home de Windows mais puisque je peux y accéder, il y a de quoi stocker.

Comment après installation de Ubuntu avoir un Grub de Ubuntu qui nous donne le temps (en secondes) de le choisir et d’y loguer ?

sudo gedit /etc/default/grub
je mets ---> GRUB_TIMEOUT=60
sudo update-grub

Comment après installation de Ubuntu avoir Windows dans le Grub de Ubuntu ?

Il faut avoir au préalable installé Boot-Info. Avec cette méthode on peut aussi faire en sorte que Ubuntu prenne le contrôle du Grub de Windows mais ce n’est pas ce que j’ai fais. Moi j’ai créé le Grub de Ubuntu avec Windows dedans et ensuite j’ai lancé la commande depuis Windows pour que le Grub de Ubuntu soit dépendant de celui de Windows. Du coup il n’y a que lui aui apparaît mais c’est Windows qui contrôle le Grub de Ubuntu. Mais on ne voit pas le Grub de Windows (je crois que c’est F5 le Grub de Windows d’après mes souvenirs).

-
redémarrer + F12
mot de passe bios
secure boot enabled + sauver (non, en réalité c'est disabled dans mon cas)
-
Etape 1:
redémarrer + F12
Boot option menu de Win + Grub de Ubuntu
-
Etape 2:
fran@earendil-light:~$ sudo efibootmgr -v
BootCurrent: 0002
Timeout: 0 seconds
BootOrder: 0000,0002,0001
Boot0000* Windows Boot Manager	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\Microsoft\Boot\bootmgfw.efi)WINDOWS.........x...B.C.D.O.B.J.E.C.T.=.{.9.d.e.a.8.6.2.c.-.5.c.d.d.-.4.e.7.0.-.a.c.c.1.-.f.3.2.b.3.4.4.d.4.7.9.5.}...5................
Boot0001* HDD: 	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\ubuntu\grubx64.efi)RC
Boot0002* ubuntu	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\ubuntu\shimx64.efi)
Boot0003* HL-DT-ST DVDRAM GUA0N           	BIOS(3,500,00)................-.v.......v.A.v....#...................................

Etape 3:
fran@earendil-light:~$ sudo grub-install
Installing for x86_64-efi platform.
Installation terminée, sans erreur.

Etape 4:
fran@earendil-light:~$ sudo efibootmgr -v
BootCurrent: 0002
Timeout: 0 seconds
BootOrder: 0002,0000,0001
Boot0000* Windows Boot Manager	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\Microsoft\Boot\bootmgfw.efi)WINDOWS.........x...B.C.D.O.B.J.E.C.T.=.{.9.d.e.a.8.6.2.c.-.5.c.d.d.-.4.e.7.0.-.a.c.c.1.-.f.3.2.b.3.4.4.d.4.7.9.5.}...5................
Boot0001* HDD: 	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\ubuntu\grubx64.efi)RC
Boot0002* ubuntu	HD(2,c8800,96000,68c5d689-09dd-4ad6-bd9b-95b0b80a9cdf)File(\EFI\ubuntu\shimx64.efi)
Boot0003* HL-DT-ST DVDRAM GUA0N           	BIOS(3,500,00)................-.v.......v.A.v....#...................................
fran@earendil-light:~$ 

Comment après installation de Ubuntu avoir Ubuntu dépendant du Grub de Windows ?

bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\shimx64.efi

II.B- Action + Réparation

Comme cela s’est passé il y a longtemps, Ubuntu avait déjà été installé, mais là il a plein de bugs, il freeze, peut-être que cela provient du Disque Dur. Donc là on aura le check up du vieux Ubuntu avec l’installation du nouveau:

sudo fdisk -l
Périphérique      Start        Fin  Secteurs   Size Type
/dev/sda1          2048     821247    819200   400M Windows recovery environment
/dev/sda2        821248    1435647    614400   300M EFI System
/dev/sda3       1435648    1697791    262144   128M Microsoft reserved
/dev/sda4       1697792  967176223 965478432 460,4G Microsoft basic data
/dev/sda5     967178240  968200191   1021952   499M Windows recovery environment
/dev/sda6     968200192 1431091199 462891008 220,7G Linux filesystem
/dev/sda7    1431091200 1444071423  12980224   6,2G Partition d'échange Linux
/dev/sda8    1444071424 1919942655 475871232 226,9G Microsoft basic data
/dev/sda9    1919944704 1953523711  33579008    16G Microsoft basic data

On m’a demandé d’installer:

setxkb,qp fr                    < à l'écran cela s'affichera setxkbmap fr 
sudo add-apt-repository "deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu $(lsb_release -sc) universe"
sudo apt-get update
sudo apt-get install --no-install-recommends smartmontools 

Et de poster le résultat de:

sudo smartctl  -s  on   /dev/sda6
sudo smartctl  -a        /dev/sda6

Je tiens également à faire la révision des mauvais blocks et le check up:

sudo badblocks -sv /dev/sda6
sudo fsck /dev/sda6

II.B- Action + Installation du DVD

Aucun souci, là pour réinstaller Ubuntu et tout supprimer:

/dev/sda6 ext4 avec le point de montage sur la racine = root =  / donc on écrit que: /

/dev/da7 formaté en ext4 puis en swap de nouveau

Grub de Ubuntu placé sur /dev/sda6 et pas sur /dev/sda pour pas que Win le touche avec ses mises à niveau.

Mise à jour de la Prise en charge des langues et rajout du Portugais.

Désélection des Mises à jour non gérées, je ne garde que les 2 premières qui sont gérées, dans Sources de Logiciels.

Désactiver le Wifi pour passer en filaire: Ethernet c’est mieux sans les ondes Wifi.

Retour au début avec boot-info puis le Grub de Windows sur l’invite de commandes. Mes étapes ne sont pas dans l’ordre.

sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair
sudo apt-get update
sudo apt-get install -y boot-repair boot-info
(boot-info 
noter le numéro de rapport en ligne)

sudo efibootmgr -v

sudo grub-install

sudo efibootmgr -v

Sur l'Invite Windows taper:
bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\shimx64.efi

OK

—-
Autres éléments importants: l’icône Affichage car j’utilise un écran externe, seulement projeter le pc sur 1 écran, et finalement je peux choisir la taille des lettres sur l’écran externe, donc je l’ai mise plus grande =)


Ma personnalisation 1:

sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install vivacious-colors
sudo apt-get install vivacious-folder-colors-addon

Ma personnalisation 2:
sudo add-apt-repository ppa:ravefinity-project/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install ambiance-blackout-flat-colors

Ma personnalisation 3:
Logithèque: Unity Tweak Tool

Ma personnalisation 4: Splash Screen
installer: solar.plymouth et plymouth.ubuntustudio
sudo update-alternatives –config default.plymouth
taper le bon numéro
sudo update-initramfs -u

Suite:
Re-listage des programmes sous Wily